Menu Fermer

En ce moment :

Nicolas passe des entretiens pour devenir indépendant complémentaire. Balistick devient une collection de jeux de tir disponible en location.

Finition du tromblon à bouchon pour les marches 2019.

Démonstration à Gerpinnes, le weekend du 18 Mai.

Uzi à élastiques en développement.

Stand de tir Man.Ga.Mes 4, le weekend du 09 Août.

Pistolet espion en développement.

Contact

contact@balistick.be

(+32) 487 788 976

Rue de Moncheret n°119 | 6280 Acoz

TVA : BE 0712 698 986
Bic GEBABEBB | IBAN BE71 0018 4988 4269

Histoire

L’aventure commence en Octobre 2014 à la Faculté Polytechnique de Mons où nous proposons de travailler sur un jouet qui propulse des boulettes de papier. Quelques mois plus tard (Juin 2015), le Paper Gun était né au Fablab Mons : lourd, encombrant et compliqué, ce premier prototype n’était pas satisfaisant. Amélioré et simplifié depuis lors, le tout dernier modèle est aujourd’hui tenu secret.

Un an après (Août 2016), nos études étaient terminées et chacun a suivi son propre chemin professionnel. Joseph s’est lancé dans un doctorat à l’UMONs tandis que Nicolas s’est aménagé un atelier dans le garage de ses parents. Les premiers jouets étaient en sapin et n’étaient pas très beaux mais, avec l’aide de La Maison de l’EntrepriseEkifin et Avomarc, il a finit par se lancer et par créer Balistick en Mai 2017.

Qui sommes-nous ?

Balistick est une entreprise wallone (Belge) qui se spécialise dans les jeux de tirs en bois ; notre atelier se situe dans la région de Charleroi à Gerpinnes. Nous nous sommes lancés en Mai 2017, date à laquelle s’est terminée notre campagne de crowdfunding sur Ekifin.

Nicolas est le fondateur et s’occupe de Balistick à temps plein depuis qu’il a terminé ses études (FPMs) en 2016. Petit, il passait ses journées dans les Lego et fabriquait déjà des objets en bois pour ses petits frères.

Wood Inspirations est la guilde des métiers du bois dont nous sommes membre. Grâce à eux, nous avons accès aux grandes scènes belges à prix mutualisé : Batireno, Bois & Habitat, Cocoon, …

Balistick

Notre nom est en fait un jeu de mot en anglais. « balistic » c’est à dire « balistique » est la science qui étudie la trajectoire des projectiles. « stick » veut dire « bâton » sous entendu « en bois ». Le mélange des deux donne Balistick, ce qui décrit plutôt bien notre travail : des jeux de tir en bois. Le CK de notre logo symbolise le pistolet police et le pistolet pirate, nos deux premiers modèles !

Nous sommes sensibles aux enjeux du développement durable. Prenez une table en bois par exemple : un bel objet sur lequel on mange ou on travaille tous les jours. Mais qu’en est-il des jouets ? On les utilise quelques semaines après quoi on s’en lasse et on les range dans un tiroir, ce qui n’est pas respectueux pour l’arbre coupé. Nous pensons donc que les jouets devraient être valorisés en économie circulaire ; passer de main en main pour être sans-cesse redécouverts. C’est pourquoi Balistick a évolué vers une collection de jeux de tir que l’on peut louer à petit prix. C’est aussi pour ce besoin d’être responsable que les projectiles utilisés sont mous, propres, biodégradables et bon-marché.

Jouets en bois

Balistick, c'est de l'artisanat Wallon avec des jouets en bois local. Une élégance simple et naturelle basée sur des produits respectueux de la personne et de l'environnement.

Jeux de tir

Petits ou grands, les jeux de tir avec des projectiles mous plaisent à tous les âges. Amusez-vous, exercez votre habileté et votre esprit d'équipe ! Balistick, c'est un moyen de s'exprimer qui contribue au bien-être de l'enfant.

Développement durable

Boites et jouets tournent dans un cycle d'économie circulaire. Chaque mois vous pouvez garder, rendre ou échanger votre modèle contre un autre. Votre jouet est ainsi valorisé à son maximum, ce qui est très respectueux pour l'arbre dont il provient.

Sécurité

Tous les parents ne sont pas enchantés à l’idée de confier un jeu de tir à leur enfant. Ils l’aiment et pensent, avec logique, qu’avec tout ce que nous montre la télévision, jeu de tir égal banditisme. Selon nous, c’est une idée reçue qui confond la cause et la conséquence : on ne devient pas criminel pour avoir joué avec un jeu de tir, pas plus que l’on devient pilote de ligne pour avoir lancé un avion en papier. Nous sommes du même avis que l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE) quand nous déclarons qu’un jouet, en soi, n’est pas violent. C’est même tout le contraire puisque les jouets permettent aux enfants de s’exprimer, de se défouler et d’interagir avec les autres. Par contre, nous reconnaissons qu’il y a des façons de jouer qui, elles, sont violentes, mais qui ne sont pas mauvaises pour autant car elles attirent l’attention du parent sur quelque chose qui ne va pas dans le quotidien de son enfant.

Au reste, nos jouets sont calibrés à 0,2 joules en sortie de canon ce qui est deux fois moins que la limite autorisée pour ce genre de jouets. En théorie, cela signifie qu’un tir reçu dans l’œil à bout portant n’entraînera pas de séquelles mais serra bel et bien douloureux; veuillez donc ne pas viser le visage. Quand bien même chaque jouet est livré avec une paire de lunettes de sécurité. En pratique, un simple t-shirt suffit à ne pas sentir les impacts.

Jargon

Manuel ; il faut réarmer manuellement le jouet entre chaque tir. C’est par exemple le cas des fusils à pompes et de précision. De par leur nature, les jouets manuels sont les plus interactifs.

Semi-automatique ; il suffit d’appuyer sur la détente pour tirer, jusqu’à ce que le chargeur soit vide. C’est par exemple le cas des pistolets et des carabines. Les jouets semi-automatiques sont les plus précis car on peut rectifier sa visée d’un tir à l’autre.

Full-automatique ; il suffit de laisser la détente appuyée pour que le jouet tire en rafale jusqu’à ce que le chargeur soit vide. C’est le cas des mitraillettes et des gatlings. Les jouets full-automatiques sont les plus rapides et les plus impressionnants de tous !